Dans les coulisses d’un moulin à papier!

c’est l’école du voyage! Nos roues nous ont amené sur un site et nous nous sommes laissé aller à notre curiosité. Les enfants, motivés, sont allés visité l’éco-musée de la rouzique sur la commune de Couze et saint front en Dordogne. Sur ce jolie site qui donne envie de flâner, nous commençons la visite guidée. …

Nos enfants ne vont pas à l’école, elles voyagent!

c’est notre choix de parents…

Nous avions envie tous deux de s’épanouir en tant qu’adulte avec nos enfants et ne pas attendre qu’ils grandissent, qu’ils terminent leurs études…. Vous voyez !! être dans l’attente pour qu’un jour on puisse… vivre notre vie !

Vivons maintenant et avec eux !! concrétisons nos rêves, nos envies… c’est à l’aube de nos quarante ans avec nos trois enfants de 4 ans, 6 ans et 7ans et demi que nous nous lançons sans frontière vers cet inconnu de l’aventure : Se retrouver cyclos-nomade à durée indéterminée et sans domicile fixe.

L’école est un établissement scolaire dans lequel le corps enseignant transmet un programme scolaire. En France, les enfants ne sont pas tenus de fréquenter une école mais les parents se doivent d’instruire leurs enfants (soit dit en passant, l’état français va prochainement interdire ce droit, défendons cette liberté ! https://www.lesenfantsdabord.org/).

Nos enfants ne fréquentent pas l’école !! elles sont en instruction en famille (IEF)

Il nous paraît évident que chaque être vivant a besoin de plaisir et d’enthousiasme pour un épanouissement personnel et un bien être. Chemin pas si simple à trouver et à garder aussi !!

David et moi-même avons deux approches différentes. David est créatif et au pied levé peut être source de bien des apprentissages souvent liés à la nature. Il est spontané dans ces propositions d’activités manuelles ou d’autres activités sensorielles. Ma force est davantage sur la selle au rythme des pédales où des rituels s’instaurent comme du vocabulaire d’anglais, la numérotation et les calculs, les chansons, les textes à inventer, des p’tits bac à l’oral…tout est prétexte à enquêter sur un sujet, à transmettre des éléments. On croise des poulaillers, parlons-en des poules, des œufs, des gallinacés par exemple.

Ce n’est guère que les parents qui instruisent. C’est un environnement global et c’est bien l’enfant qui apprend !!! l’enfant s’inspire, observe, s’imprègne, analyse, constate, voit. Que le voyage est riche. Vous n’imaginez pas sur une journée tout ce dont elles vivent. De l’océan, à la campagne, du village à la petite ville, de chez l’habitant au camping et surtout du sauvage, du transgénérationnel au quotidien, les salariés en action travaillant en intérieur comme en extérieur, l’ambiance de la semaine et du week-end qui diffèrent… ça défile sous leurs yeux. Tout est prétexte à discussion et à réflexion. On aime philosopher avec nos enfants. C’est quoi le bonheur ? C’est quoi le travail ? C’est quoi un abri ? C’est quoi la nature ? C’est quoi le respect ?….

En avant le voyage à vélo et place à toutes ces découvertes et aventures riches d’expériences et de rencontres…

C’est l’école de la vie ! C’est fluide. Pas d’apprentissage forcée (de toute façon entre nous, ça ne fonctionne pas!). De l’enthousiasme et de l’envie, s’attarder sur ses propres centres d’intérêts du moment, c’est tout ce qui importe dans l’évolution d’un enfant. Une diversité de rencontres, de paysages, de déboires… des expériences qui s’étayent sur d’autres, des réflexions qui voient le jour…

David et moi-même observons nos enfants. Nous allons au-delà de leur questionnement, faisons des enquêtes au besoin ensemble. Nous attirons leurs curiosités sur l’environnent que nous traversons, mettons en haleine quelques découvertes, utilisons beaucoup le vélo comme source d’apprentissage…

Nos enfants apprennent la vie en voyage, dans leur corps, leur cœur et leur tête. c’est une évidence pour nous.

Et pourtant, rien n’est simple. C’est quelques lignes dans lesquelles tout cela semble idyllique ne l’est bien sur pas. Comme tout à chacun, nous avons nos difficultés. Le voyage et ses contraintes matériels et logistiques quotidiennes nous laisse parfois fatigués, ou seulement envie de se retrouver dans sa bulle. Nous sommes tout le temps tous les cinq. Alors, les lieux et moments de ressources individuelles sont parfois écourtées, absents, ou pas à notre goût. Cela peut créer de la frustration pour chacun d’entre nous. Nous essayons en tant que parent de conscientiser ces moments et de retrouver la fibre énergétique qui nous place bienveillant et disponible psychiquement.

Le voyage n’est pas un long fleuve tranquille. Le lit déborde parfois mais c’est les vacillations qui créent l’évolution. Du déséquilibre pour retrouver l’équilibre, rien n’est linéaire !

Nos enfants font donc l’école de la vie ou j’aime le dire : les enfants n’apprennent que d’eux-mêmes, nous ne sommes que des vecteurs, des sources…

valérie

L’INSTRUCTION DES ENFANTS A DOMICILE ! comment avons-nous sauter le pas !?

Que vous soyez sédentaire ou nomade, faire l’école à ses enfants demande une implication. L’INSTRUCTION EN FAMILLE est une aventure quotidienne et une volonté parentale. Réfléchir à une alternative à la scolarité de ton enfant, hors établissement scolaire, c’est se poser les bonnes questions. AVANT DE PASSER LE CAP DE CYCLO-NOMADE, NOUS AVIONS UNE ADRESSE FIXE. …